7 règles de sécurité en atelier à respecter absolument


Coin débutant /

Lors de mes études de joaillerie, l’une des premières choses que j’ai apprises, c’est le respect des règles de sécurité en atelier. En effet, la fabrication de bijoux n’est pas une activité qu’il faut prendre à la légère. On a vite fait de se brûler avec son chalumeau, ou de se faire arracher les cheveux en perçant. Cependant, vous devriez rester en vie si vous suivez les 7 règles de sécurité dont je vais vous parler dans cet article.

Bon, j’exagère peut-être un peu, mais mieux vaut prévenir que guérir !

1/ Comment s’habiller ?

En atelier, on n’est pas forcément habillé très chic. Oubliez les jolies chemises à manches longues et les petites robes. Idéalement, vous devriez porter un haut à manches courtes. Ainsi, il n’y aura aucun risque qu’elles se prennent dans des outils, ou qu’elles soient brûlées. Pour les mêmes raisons, les écharpes et colliers longs sont à proscrire.

Aussi, privilégiez autant que possible les vêtements en coton. Le polyester ayant tendance à fondre lorsqu’il est chauffé, vous risquez d’en retrouver des morceaux incrustés dans votre peau, s’il y avait un accident avec votre chalumeau. Et dans ce cas, il n’y a pas d’autres solutions que d’arracher la peau. Ça fait très mal, vous pouvez en être sûr !

Pour le bas, une paire de jeans fera très bien l’affaire. Je vous recommande également des chaussures fermées, au cas où vous feriez tomber un marteau sur vos orteils. Cela vous fera un peu moins mal qu’avec des sandales.

Par-dessus vos vêtements, vous devriez également porter un tablier. En effet, celui-ci est une protection supplémentaire contre les brûlures. Durant l’un de mes cours, la bague qu’une de mes camarades était en train de souder lui est tombée dessus, car la pince qui la tenait avait lâché. Sans son tablier, elle se serait gravement fait brûler.

Enfin, si vos cheveux son long, ils doivent toujours être attachés. Dans le cas contraire, ils pourraient facilement se prendre dans la pièce à main de votre moteur suspendu. Une expérience pas très agréable…

2/ Bien protéger ses yeux

C’est certainement l’un des points les plus importants, concernant la sécurité en atelier. Il peut arriver à tout moment qu’un petit morceau de métal s’envole et atterrisse dans votre œil, causant ainsi beaucoup de dégâts. Le meilleur moyen pour prévenir cela est le port de lunettes de sécurité. Par chance, vous en trouverez dans toutes les quincailleries.

Pour qu’elles durent longtemps, rangez-les soigneusement à la fin de chaque journée de travail. Évitez de les laisser traîner sur votre établi, les verres (ou plutôt le plastique) contre le bois, car la limaille de métal pourrait les rayer.

Si vous portez des lunettes de vue et qu’elles sont assez larges, celles-ci peuvent suffire. Toutefois, vous n’aurez pas de protection sur les côtés. Alors si vous voulez être sûr d’être protégé au maximum, je vous recommande de porter vos lunettes de sécurité par-dessus vos lunettes de vue.

De plus, même si vous utilisez des loupes lors de travaux plus minutieux, vous devriez toujours avoir vos lunettes de sécurité sur le nez.

En fait, la meilleure habitude à prendre est de les mettre dès que vous entrez dans l’atelier, et de ne les enlever qu’une fois que vous en sortez.

 

Lunettes de protection pour la sécurité en atelier

3/ La nourriture et les boissons

Si vous apportez à manger et à boire, cela doit toujours être dans des contenants refermables. Oubliez les verres d’eau, et achetez-vous une gourde ou une bouteille. Pour votre café, utilisez un thermos. Au moins, il restera chaud longtemps.

Pourquoi toutes ces précautions ? En raison des divers produits chimiques qui traînent, et qui pourraient contaminer vos aliments et boissons, s’il advenait qu’ils se renversent dedans. D’un, cela n’aurait vraiment pas un bon goût, et de deux vous risqueriez de tomber très, très malade. Bref, encore une chose que vous ne voulez pas qu’il vous arrive.

Évidement, il est plus que préférable de ne pas boire d’alcool ou de prendre toute autre substance qui pourrait altérer votre jugement, lorsque vous travaillez. Mais ça, je n’ai pas besoin de le dire !

4/ Extincteur et ventilation

Étant donné que les produits chimiques émettent des vapeurs nocives, il est important d’avoir un bon système de ventilation dans votre atelier. Idéalement, celui-ci devrait être placé au-dessus de votre dérocher, de votre coin oxydation, et de tout autre produit nocif pour votre santé.

Vous devriez également toujours avoir un extincteur à porté de main, en cas d’incendie. Ce qui pourrait arriver, puisque rappelez-vous, vous jouez avec le feu !

 

extincteur sécurité en atelier

.

5/ La sécurité en atelier et les outils

Si vous n’êtes pas certains de la façon d’utiliser un outil, n’hésitez pas à demander autour de vous. Car en plus de vous blesser, vous risquez de l’endommager si vous vous y prenez mal.

Le chalumeau est certainement l’outil qui fait le plus peur au début. C’est normal, c’est assez impressionnant quand on n’a pas l’habitude. Apprivoisez-le tranquillement. Et si jamais vous avez trop d’appréhension, offrez-vous quelques heures de cours avec un bijoutier expérimenté, afin qu’il vous initie à son utilisation.

6/ Une bonne position de travail

Veillez à toujours avoir une bonne position de travail. Vos pieds doivent reposer à plat au sol, et votre dos doit être droit. Votre cheville devrait se retrouver juste un peu en dessous du niveau de vos épaules. Si ce n’est pas le cas, c’est que votre établi n’est pas bien ajusté pour vous. S’il est trop haut, il est facile de faire couper les pieds par un ébéniste pour le rabaisser. S’il faut le remonter, c’est un peu plus compliqué.

La hauteur de l’établi, est l’un des critères principaux à vérifier lorsque vous souhaitez en acheter un.

En ayant une bonne position, vous pourrez travailler plus longtemps sans vous faire mal au dos.

Par ailleurs, veillez à prendre des pauses de temps en temps, pour reposer vos bras et marcher un peu. Profitez-en également pour regarder au loin, afin de prévenir la fatigue oculaire.

7/ Sans oublier la trousse de secours

Une autre chose indispensable, est la trousse de secours. Celle-ci doit contenir des pansements et du désinfectant. Mais vous pouvez y ajouter tout ce qu’il vous semblera utile.

De plus, il est toujours bon d’avoir un aloe vera dans son atelier. En plus d’apporter une touche de déco, celui-ci vous aidera à soigner vos brûlures.

 

 

J’espère ne pas vous avoir fait peur, avec toutes ces règles de sécurité en atelier. Si toutefois, vous n’avez pas fermé la page, avant d’avoir fini la lecture de cet article, c’est plutôt bon signe. Vous êtes maintenant armé pour affronter la dure réalité du travail de bijoutier, où ne survivent que les mieux adaptés 😉

Encore une fois, partagez si vous pensez que ces informations peuvent sauver la vie d’un autre bijoutier.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 11
  •  
  •  

2 réponses à « 7 règles de sécurité en atelier à respecter absolument »

    1. Contente de savoir que ces infos te sont utiles 🙂 Merci pour ton commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *