skip to Main Content
Ne Plus Casser Ses Lames De Scie

Lorsque l’on débute en bijouterie, la première technique que l’on apprend est le sciage du métal. On s’équipe alors d’un bocfil et de lames de scie, on s’installe tranquillement à sa cheville et on commence à scier sa plaque de laiton avec joie et, pour certains, avec même un peu de fébrilité. Enfin, on va pouvoir apprendre à fabriquer des bijoux de A à Z ! Et là, paf ! On vient de casser sa lame de scie… Un peu décontenancé (on a quand même à peine donné trois coups de scie…), on insère une nouvelle lame dans son porte-scie et on s’y remet. Et rebelote, la lame se brise de nouveau… Cela vous rappelle quelque chose ? Eh oui, on est tous passés par là il y a plus ou moins longtemps 😉 Si vous qui lisez ces lignes êtes encore dans cette phase d’apprentissage, alors les conseils qui suivent devraient vous permettre de ne plus casser vos lames de scie au moindre coup de bocfil 😉

comment ne plus casser ses lames de scie en bijouterie

Cette illustration a été réalisée par Fanny Thomas de Thamys Jewels spécialement pour Objectif Bijoux. Merci de respecter nos droits d’auteurs en mentionnant Thamys Jewels et Objectif Bijoux si vous l’utilisez 😉

Quelques conseils pour ne plus casser ses lames de scie

Avant de commencer, sachez qu’il est tout à fait normal de casser des lames de scie quand on débute puisqu’on ne sait pas encore comment bien manier le bocfil. Mais il est important de savoir que même lorsque vous aurez plus d’expérience, vous casserez encore des lames de scie soit par manque d’attention, soit parce que votre lame sera trop usée, ou encore parce que vous aurez acheté un lot défectueux (oui, cela arrive). Toutefois, en appliquant les quelques conseils qui suivent, vous devriez être en mesure de les conserver intactes plus longtemps 😉

1- Bien tendre sa lame de scie

Si vos lames de scie cassent trop souvent, la première chose dont vous devez vous assurer est que celles-ci sont suffisamment tendues, mais pas trop non plus, lorsque vous les insérez dans votre bocfil. Car en effet, si elles sont trop tendues ou pas assez, alors, elles se briseront invariablement. Si vous ne savez pas comment procéder, je vous invite à regarder cette courte vidéo :

2- Bien choisir ses lames et ses plaques

Plus votre lame de scie sera fine, plus elle se cassera facilement. En règle générale, on utilisera les lames les plus fines pour scier des plaques peu épaisses ou pour réaliser des motifs fins. Les plus grosses, elles, permettront de scier des plaques épaisses de manière plus efficace. Si vous voulez en savoir plus à ce sujet, je l’explique de manière plus détaillée dans cet article. Sachez toutefois que la grande majorité des travaux de bijouterie peuvent être réalisés avec des lames de scie 3/0. C’est d’ailleurs la grosseur de lame que je vous recommande pour débuter.

Pour ce qui est de votre plaque de métal, je vous conseille de choisir une plaque de 0,8 à 1 mm d’épaisseur. D’un, c’est l’idéal avec cette grosseur de lame et de deux, ce n’est ni trop fin (donc trop facilement déformable), ni trop épais (plus long et difficile à scier) pour apprendre la technique du sciage.

3- Choisir le bon métal

Tous les métaux ne réagissent pas de la même façon face aux divers traitements que le bijoutier leur fera subir. Et même lors du sciage, on peut observer ces différences. L’argent, par exemple, sera plus facile et agréable à scier que le cuivre ou le laiton. Toutefois, en raison de son coût élevé, on évitera de s’entraîner sur celui-ci 😉 Le cuivre, quant à lui, a tendance à être plus « accrochant », ce qui augmente les risques de bris de lames, et ce, même si on les lubrifie souvent. L’idéal, quand on débute, est donc de s’entraîner sur du laiton.

4- Lubrifier régulièrement ses lames

Pour que vos lames  » accrochent  » moins au métal et pour qu’elles s’usent moins vite, il est important de les lubrifier. Pour cela, vous pouvez utiliser de la paraffine ou une simple bougie en cire d’abeille.

5- Ne pas être trop crispé

Lorsque l’on commence l’apprentissage du sciage, on a tendance être beaucoup trop crispé sur son bocfil. Cependant, pour éviter de casser ses lames de scie, il est important que le poignet, le coude et l’épaule restent souples.

De plus, lorsque l’on est trop tendu, on scie souvent en faisant des petits mouvements rapides , ce qui n’est pas très efficace et augmente les risques de bris. Privilégiez donc les mouvements amples en utilisant toute la longueur de la lame, sans cogner les mâchoires du bocfil sur la plaque évidemment 😉

Encore une fois, le maître mot ici est la souplesse. Il n’est pas nécessaire de trop forcer, laissez plutôt le poids de votre main et la gravité faire le gros du travail.

6- Tenir fermement la plaque

Moins casser ses lames de scie en bijouterie

Tenez fermement votre plaque de l’autre main, bien à plat sur votre cheville. En effet, si celle-ci bouge durant le sciage, vous risquez fortement de casser votre lame de scie. Pour vous aider, positionnez votre pouce sous la cheville et servez-vous de votre main comme d’une pince. Ainsi, votre plaque sera plus stable, vous solliciterez beaucoup moins le reste de votre bras et aurez donc moins de chance de développer une tendinite ou une autre sympathique blessure de ce genre à long terme.

7- Arrêter et reprendre le sciage de la bonne façon

Pour diverses raisons, il peut arriver que l’on doive faire une pause durant le sciage. Lorsque c’est le cas, si vous souhaitez retirer votre lame de scie de la rainure que vous venez de réaliser, vous devez continuer le mouvement du sciage, mais en reculant cette fois. En effet, si vous essayez de l’enlever en tirant simplement dessus, la lame se brisera encore une fois. Vous commencez à le comprendre, elles sont fragiles et un poil capricieuses ces petites bêtes-là 😉 Puis, pour revenir à l’endroit où vous étiez afin de poursuivre la découpe, il faudra aussi vous y rendre dans un mouvement de va-et-vient vertical, même si le sciage a déjà été fait à cet endroit.

Il est aussi possible de faire une pause sans pour autant enlever la lame de la plaque si ce n’est que pour quelques secondes ou minutes. Toutefois, faites bien attention à la manière donc vous allez positionner votre bocfil duquel la plaque pendra pour éviter encore une fois les bris. Lorsque vous serez prêt à reprendre le sciage, permettez à la lame de s’orienter naturellement en laissant la plaque se placer toute seule dans le bon sens sur la cheville avant de la maintenir de nouveau avec votre main.

8- Scier les angles de la bonne manière

Il est impossible de tourner le bocfil d’un coup sans casser sa lame de scie. Quand vous voulez scier un angle, vous devez donc le tourner petit à petit tout en continuant à scier et en faisant du sur place. Puis, une fois que la lame est dans la bonne direction, vous pouvez de nouveau avancer.

9- Ne jamais forcer

De manière générale, ce que vous devez retenir c’est qu’il ne faut jamais forcer. Mieux vaut stagner sur place et essayer de décoincer la lame patiemment tout en continuant le mouvement de va-et-vient vertical plutôt que de passer en force. Et si jamais vous êtes vraiment bloqué, que vous n’arrivez plus à avancer ni à ressortir la lame de reculons, alors n’hésitez pas à défaire un côté du bocfil pour la libérer en glissant la plaque le long de celle-ci.

Voilà, en appliquant ces conseils, vous devriez casser vos lames de scie beaucoup moins souvent. Toutefois, il n’y a pas de secret, pour bien scier et comprendre comment le porte-scie et les lames de scie fonctionnent, il faut s’entraîner 😉 Alors, à votre bocfil maintenant !

Cet article comporte 4 commentaires

  1. Bonjour,
    Vos articles sont super merci beaucoup de partager vos connaissances, vous expliquez ci bien.
    Meilleures salutations Mollard Cindy

    1. Caroline R. dit :

      Bonjour Cindy, de rien, je le fais avec beaucoup de plaisir 🙂 Merci à vous pour votre commentaire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top

Inscrivez-vous à la newsletter et recevez en cadeau : Le guide pratique pour bijoutiers débutants