skip to Main Content
Faire Des Bijoux En Argent : Ce Qu’il Faut Savoir

Si vous vous lancez dans la bijouterie, vous vous demandez peut-être quel métal vous pourriez utiliser pour créer vos propres bijoux. Le cuivre et le laiton sont des métaux abordables, mais faire des bijoux en argent vous attire plus. Vous aimez sa couleur, et le fait que ce soit un métal précieux. Cependant, comment l’argent se travaille-t-il ? Est-ce que lui aussi a tendance à ternir ? Et que sont ces fameuses taches de feu dont tout le monde se plaint tant ? Dans cet article, vous trouverez un topo des choses essentielles à savoir quand on veut faire des bijoux en argent ?

Argent pur ou argent 925 ?

En règle générale, on n’utilise pas d’argent pur, aussi appelé argent 999, quand on veut faire faire des bijoux en argent. En effet, ce métal est beaucoup trop mou pour être utilisé comme tel.

En bijouterie et joaillerie, on va lui préférer l’argent 925, qui est en fait un alliage d’argent et de cuivre. Ainsi, 925 fait référence à la quantité d’argent présent dans l’alliage, soit 925/1000 ou si vous préférez, 92,5%. Les 7,5% restant sont généralement du cuivre pur.

La présence du cuivre permet de modifier les propriétés de l’argent pour le rendre plus résistant à la déformation. Une bague en argent 925 aura donc moins de chance de se déformer sous l’effet des chocs répétitifs subis par ce type de bijou qu’une bague en argent pur. De ce fait, elle sera plus durable, et c’est ce que l’on recherche lorsque l’on fabrique des bijoux.

bijou argent foldforming
Foldforming | Broche de Anne Massey

Toutefois, pour certaines techniques, on privilégiera l’argent pur. En effet, dans la technique du foldforming par exemple, qui consiste à donner du volume à une plaque de métal, on utilisera plutôt l’argent 999 pour sa plus grande malléabilité, ce qui permettra d’obtenir plus facilement des volumes, en faisant des recuits moins souvent qu’avec l’argent 925.

Comment travailler l’argent ?

Tout comme le laiton, le cuivre, et l’or, l’argent et l’argent 925 peuvent être sciés, limés, brasés et polis. Étant donné que j’ai déjà rédigé des articles traitant de chacune de ces techniques, je ne m’étendrais pas là-dessus ici, mais je vous invite à cliquer sur les liens respectifs pour les lire ?

L’argent 925 s’oxyde-t-il ?

La réponse est oui ! Bien souvent, j’ai entendu des clients me dire dans les marchés que si c’est « du vrai argent » ça ne doit pas ternir. C’est une fausse croyance qu’ont beaucoup de personnes, certainement parce que la plupart des bijoux en argent 925 que l’on va acheter dans le commerce sont rhodiés*, ce qui retarde le vieillissement du métal.

*Un bijou rhodié est un bijou qui a été plaqué au rhodium, un métal faisant partie du groupe du platine. C’est-à-dire qu’il a subi une électrolyse qui a permit de générer un dépôt de rhodium à la surface du bijou en argent.

Mis à part le rhodiage, il n’existe pas vraiment de procédé miracle qui permette de ralentir ou d’empêcher l’oxydation de l’argent 925. On peut toutefois la prévenir en prenant soin de ne pas laisser ses bijoux dans un endroit humide (la salle de bain est à proscrire) et en les rangeant dans un sac hermétique par exemple. Il faudra donc prévenir vos clients et les éduquer à ce sujet si besoin ?

Par contre, cette tendance à l’oxydation peut très bien être utilisée à votre avantage  si vous souhaitez faire des bijoux en argent. En effet, on peut oxyder volontairement un bijou en argent 925 pour jouer avec les teintes et les textures. Par exemple, un bijou en argent qui contient aussi de l’or fait très bien ressortir ce dernier lorsque l’argent est noirci. Et un bijou texturé oxydé dans les creux mettra en évidence cette texture.

Que sont les taches de feu ?

Les taches de feu sont issues d’une réaction qui se produit entre le cuivre présent dans l’alliage d’argent 925 et l’oxygène lorsque le métal est chauffé. Ainsi, à chaque fois que l’on fait un recuit au chalumeau ou une brasure sur de l’argent 925, on se retrouve avec des taches de feu.

Celles-ci ne se voient vraiment que lorsque l’on commence à émeriser ou à limer le métal. En effet, quand tout le métal est chauffé, il est constitué d’une seule et unique tache de feu qui recouvre toute sa surface. Mais comme sa profondeur n’est pas forcément égale partout, elle se découpe en plus petites taches à mesure que l’on lime le métal. En effet, le limage et l’émerisage enlevant de la matière, elle disparaît plus vite aux endroits ou elle est le moins profond, laissant alors des taches aux endroits où elle est le plus profond.

Ces taches sont en fait un peu plus grisâtres que le métal lui-même. Elles ont aussi tendance à s’oxyder un peu plus vite, ce qui fait qu’avec le temps, on les voit de plus en plus. C’est pourquoi il est important de toutes les retirer. Et pour ça, il n’y a pas vraiment de secret, ça prend de l’huile de coude ?

Une petite astuce pour les repérer et arriver à toutes les retirer, c’est de placer votre bijou sous un papier ou un mouchoir blanc. Ainsi, la manière dont la lumière va se refléter dedans va permettre de mieux les voir.

Pourquoi faire des bijoux en argent ?

Personnellement, je préfère réaliser des bijoux en argent plutôt qu’en laiton pour la simple raison que la différence de prix entre l’argent et le laiton n’est pas assez significative pour s’en priver. En effet, cette différence de coût ne pèsera pas bien lourd dans la balance au moment où vous ferez vos calculs de prix pour vos bijoux. À moins évidemment, que vous réalisiez des bijoux très, très volumineux. De manière générale, ce qui fera monter vos prix, c’est tout simplement votre temps de travail, et celui-ci sera sensiblement le même que vous décidiez de faire votre bijou en argent ou en laiton.

On sait également qu’un bijou réalisé à la main n’est pas forcément facile à vendre, en raison de son prix plus élevé qu’un simple bijou acheté dans le commerce. Mais ceci est justifié puisque votre travail mérite salaire, n’en doutez pas ? Cependant, si vous faites des bijoux en argent, il sera plus facile d’argumenter sur votre prix auprès du client que si vous vendez des bijoux en laiton. Et oui, l’argent est un métal précieux, donc dans l’esprit des gens, il vaut bien plus cher que le laiton.

Toutefois, je sais que dans certains pays comme la France, il est très difficile pour un simple artisan de pouvoir se lancer en bijouterie et faire des bijoux en argent, tout simplement à causes des lois très restrictives et des démarches très lourdes. Ceci est donc l’avis d’une bijoutière qui vit dans un pays où les lois à ce sujet sont plus simples. Il faudra donc faire votre propre réflexion à ce sujet en prenant en compte ces divers éléments ?

Cet article comporte 10 commentaires
  1. Bonjour Caroline,
    Merci pour cet article et cette vidéo que j’apprecie Toujours de lire et regarder…
    Bonne vacance!

    1. Caroline R. dit :

      Merci Joel 🙂 Bonnes vacances également !

  2. J’ai beaucoup appris en parcourant cet article, et pour cela je vous remercie !

    Pierre.

    1. Caroline R. dit :

      Merci pour ton commentaire Pierre 🙂 Contente que cet article te soit utile !

  3. annabelle dit :

    Bonjour et merci pour tous vos précieux articles !
    Concernant la fabrication de bijoux en argent, si j’ai bien compris, la règlementation n’est applicable que si le bijoux fini pèse 30 g minimum, je suppose qu’il s’agit bien du poids du bijoux et pas de la part du métal précieux dans la création. J’ai du mal à me faire une idée de ce que cela représente et je n’ai pas de balance de précision pour tester avec ce que j’ai. Je suis novice en création de bijoux et pour l’instant je m’entraine et ne fais que de l’assemblage, mais vos vidéos m’ont donné envie d’aller plus loin et je suis donc en pleine réflexion sur le choix que je ferai, car il ne faudra pas que je me trompe de code APE quand je me lancerai. Merci à vous de partager votre expérience et vos connaissances,cela nous fait avancer et nous évitera sûrement quelques erreurs.

    1. Caroline R. dit :

      Bonjour Annabelle, merci pour ton commentaire et désolée du délais de ma réponse… Je suis contente que le blog te plaise et surtout qu’il te soit utile 😉

      Pour tout ce qui est de la législation concernant les métaux précieux, je te conseille vivement quand tu as un doute de t’adresser aux bureau des douanes de ta région. AU moins, tu seras fixée et tu n’auras pas de mauvaise surprise 😉

      Je te souhaite une belle réussite dans la bijouterie ! À bientôt !

  4. Merci pour votre article Caroline. J’ai appris beaucoup de chose !

  5. Nathalie Bernard dit :

    Bonjour Caroline,

    Cet article est bien intéressant et informatif… comme toujours! J’aimerais savoir s’il est possible de faire (nous même en se procurant l’équipement nécessaire) ou de faire rodhier nos bijoux en argent. Y-a t’il des endroits où des professionnels pourraient le faire pour nous? Si oui, est-ce que cela est coûteux et est-ce que cela vaudrait la peine?

    Je te remercie,
    Nathalie

    1. Caroline R. dit :

      Coucou Nathalie, contente que cet article t’ait plu 🙂

      Alors oui, les deux sont possibles. Cependant, l’équipement pour le faire soi-même n’est pas donné et il faut une certaine maîtrise de la technique pour obtenir de bons résultats. Donc, à moins que tu penses rhodier des bijoux en quantité industrielle, je ne te le conseille pas vraiment 😉

      Les professionnels en question s’appellent des galvanisateurs en France et des plaqueurs au Québec. Tu devrais pouvoir en trouver dans ta région en cherchant dans l’annuaire.

      Le prix dépend bien souvent de l’épaisseur du plaquage, mais aussi de la quantité de bijoux à rhodier et parfois, tout simplement du galvanisateur lui-même. Il va donc falloir que tu te renseignes et que tu fasses peut-être des tests avec différents sous-traitants. Mais il faut partir de l’idée qu’effectivement cela aura un coût… Donc je dirais que cela dépend de la clientèle que tu veux rejoindre. Est-ce que tu peux montrer tes prix actuels pour couvrir ces nouveaux frais ?

      Il faut aussi savoir que le rhodiage, comme tout plaquage n’est pas éternellement durable.

      Voilà, j’espère que ma réponse est assez claire 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top

Recevez votre cadeau : Le guide pratique pour bijoutiers débutants