Site Loader
faire un serti clos

Il existe une multitude de types de sertis et de techniques de sertissage en bijouterie. Serti clos, serti masse, serti à grains, serti à griffes, serti rail, etc. On peut vite s’y perdre lorsque l’on débute. Il faut savoir que le sertissage est un métier en soi. En effet, c’est une spécialité qui découle de la bijouterie/joaillerie, au même titre que le polissage ou la gravure. Toutefois, même si le sertissage peut être fait par un sertisseur, il revient au bijoutier et au joaillier de fabriquer la sertissure. Et généralement, la première que l’on apprend à fabriquer est le serti clos pour un cabochon rond. En effet, c’est certainement le plus facile à réaliser, et il est idéal quand on veut apprendre à sertir une pierre soi-même.

Aujourd’hui, je vous présente donc un tutoriel pour vous apprendre à fabriquer un serti clos. Toutefois, je vous montre une manière un peu différente de ce qu’on a l’habitude de voir, afin de varier un peu les techniques que l’on retrouve sur le net 😉

Retrouvez à la fin de l’article un tutoriel vidéo gratuit réservé aux membres du blog, pour apprendre à sertir.

Les différents sertis clos

Les sertis clos, même s’ils fonctionnent selon le même principe, peuvent être fabriqués de diverses façons et avoir différentes formes. En effet, la forme de la pierre aura une influence directe sur la forme du serti clos, et sur sa conception. Et oui, on ne fabriquera pas un serti clos carré comme on fabrique un serti clos rond. Par ailleurs, l’assise du serti, la partie sur laquelle repose la pierre, peut être réalisée de plusieurs manières. Plus couramment sur Internet, on retrouvera des tutoriels montrant la fabrication d’un serti clos avec un simple plané (plaque de métal), faisant office d’assise. Et effectivement, cette technique peut être amplement suffisante dans certains cas. Cependant, il sera parfois utile de rajouter une galerie sous le serti, pour le surélever un peu. De plus, ce genre d’ajout donne un effet plus fini et plus travaillé au bijou.

Dans ce tutoriel, j’ai choisi de vous montrer comment faire un serti clos en insérant un anneau en fil carré en guise d’assise.

Préparer son métal

Calculer la circonférence de la pierre

Afin de savoir quelle longueur de plané vous avez besoin pour fabriquer le mur du serti, il vous faut calculer la circonférence de la pierre. En effet, le mur est la partie de métal qui va entourer le cabochon et que l’on va rabattre sur celui-ci pour le maintenir en place.

La circonférence est égale à Pi, multiplié par le diamètre. Il faut savoir qu’une pierre n’est jamais totalement ronde. Je vous conseille donc de prendre plusieurs mesures du diamètre de votre cabochon, et d’utiliser la plus grande.

Ma calcédoine a un diamètre maximal de 14.25 mm. Ainsi, le calcul de la circonférence ressemble à ceci :

C= π .d=3.14 ×14.25
C=44.75 mm

Cependant, étant donné que le plané a une certaine épaisseur, il faut absolument la prendre en compte dans le calcul total de la longueur de celui-ci. Pour cela, on rajoute tout simplement deux fois l’épaisseur à la circonférence. Dans mon cas, l’épaisseur est de 0.7 mm

L=C+2e=44.75+2×0.7
L=46.15 mm

Déterminer la hauteur du mur

Serti clos vue en coupe

Pour déterminer la hauteur du mur, il faut se fier à la courbe du cabochon. En effet, celle-ci peut être parfois très plate et d’autre fois moins. Il faut donc que le mur soit suffisamment haut pour maintenir la pierre en place, mais pas trop, pour ne pas trop la cacher (voir croquis précédent). Toutefois, ce qu’il faut savoir, c’est qu’il vaut mieux que celui-ci soit trop haut que pas assez, quitte à limer l’excédent par la suite. Sauf si votre serti est en or, car cela fait mal au portefeuille de gaspiller de l’or 😉 Mais d’ici à ce que vous vous lanciez dans des sertis en or, vous aurez le temps de vous exercer avec des sertis en argent, voir en laiton.

Par ailleurs, j’ai rajouté 1 mm à la hauteur de mon mur, puisque je vais insérer mon assise dedans, et que celle-ci fait 1 mm de hauteur. Attention, ceci est très important, sinon vous n’aurez pas assez de métal à rabattre sur votre cabochon.

Calculer la taille de l’assise

L’assise est fabriquée à partir d’un fil carré de 1 x 1 mm. Pour cela, il suffit de faire un simple anneau. Toutefois, les mesures doivent être suffisamment précises pour que celui-ci s’insère parfaitement dans l’anneau formé par le mur.

Étant donné que l’assise aura une épaisseur de 1 mm, le calcul de son diamètre intérieur est assez simple. Il faudra tout simplement retirer 2 mm au diamètre de la pierre, ce qui donne un diamètre intérieur de 12.25 mm.

Puis, pour calculer la longueur de fil dont on a besoin, il suffit de procéder de la même manière que pour le mur :

C= π .d=3.14 ×12.25
C=38.47 mm

Et de rajouter deux fois l’épaisseur du métal, dans ce cas-ci, 1 mm fois deux :

L=C+2e=38.47+2
L=40.47 mm

Précision des mesures

En bijouterie et joaillerie, on travaille avec des mesures précises, c’est pourquoi j’utilise un pied à coulisse électronique. Ceci est d’autant plus vrai quand on fabrique des mécanismes comme des fermoirs par exemple. Cependant, dans le cas de ce serti, une mesure au dixième de millimètre est suffisante. Ainsi, je peux sans problème arrondir la longueur de mon fil carré à 40.5 mm.

Étapes de fabrication du serti clos

Maintenant que tous les calculs sont faits, on peut se lancer dans la fabrication !

 

 

Fabrication du mur

Étape 1

Scier et mettre à l’équerre une plaque de métal de 0,7 mm d’épaisseur, en suivant les dimensions précédemment calculées.

Étape 2

Donner une forme de cercle au plané en utilisant des pinces demi-rondes, pour rapprocher les deux extrémités.

serti clos cabochon

 

Étape 3

Braser le joint formé par les extrémités du plané.

brasage serti clos

Étape 4

Arrondir parfaitement le serti à l’aide d’un triboulet ou d’un mandrin à sertissures, et l’amener à la bonne taille. La pierre doit rentrer parfaitement dedans, sans forcer, et ne doit pas bouger.

Étape 5

Nettoyer l’intérieur avec le moteur suspendu, grâce à un papier émeri enroulé sur un mandrin.

serti clos rond

Fabrication de l’assise

Étape 6

Répéter les mêmes étapes que précédemment, mais cette fois avec le fil carré. Celui-ci devra rentrer dans le serti avec un peu de difficulté. Toutefois, avant cette étape, il faudra avoir pris soin d’émeriser l’extérieur, ainsi que la face sur laquelle reposera la pierre. En effet, une fois que l’anneau sera fixé dans le serti, ce ne sera plus possible.

Étape 7

Limer un chanfrein autour de l’assise, afin que l’excédent de brasure aille se loger à cet endroit et évite de déborder sur la face où reposera la pierre.

chanfrein serti

Assemblage final

Étape 8

Rentrer l’anneau dans le serti en s’aidant du maillet. Attention : placer la brasure du mur à l’inverse de la brasure de l’assise, afin de ne pas avoir de point de faiblesse.

fabriquer un serti clos

Étape 9

Braser l’assise et le serti ensemble, en faisant attention à ne pas mettre trop de brasure.

faire un serti clos

Étape 10

Limer et émeriser le dessous du serti et les côtés, afin d’enlever les taches de feu et de le préparer pour le polissage.

Voilà, le serti est terminé ! Il ne vous reste qu’à souder un anneau et une bélière pour en faire un pendentif, ou un corps de bague pour pouvoir porter la pierre à votre doigt, et bien sûr à sertir la pierre !

Pour savoir comment faire, vous pouvez accéder au tutoriel réservé aux membres du blog, en remplissant le formulaire ci-dessous. Une fois cette étape effectuée, la vidéo apparaîtra à la fin de cet article.

 


apprendre à sertir

Merci d'avoir lu cet article ! Pour allez plus loin, découvrez le

Tutoriel sertissage en vidéo

Réservé aux membres du blog. Remplissez le formulaire pour y avoir accès gratuitement  :

Merci pour votre inscription. Voici la vidéo du tutoriel sur le sertissage d’un cabochon dans un serti clos.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 21
  •  
  • 11

9 Replies to “Fabriquer un serti clos : comment faire ?”

  1. Caroline dit :

    Super video Et tuto! Vraiment bravo !! Et merci ! Ça me fait revoir mon cours privée de sertissage. J’ai cependant une question, comment determines tu qu’il te faut enlever deux mm à l’anneau de l’assise? Merci

    1. Caroline R. dit :

      Merci pour ton commentaire, je suis contente qu’il te plaise 🙂

      En fait, le fil carré pour l’assise fait un millimètre d’épaisseur. Donc pour connaître le diamètre intérieur de l’anneau que je vais former avec, je dois enlever deux millimètres (un millimètre de chaque côté) au diamètre intérieur de l’anneau formé par le mur du serti. J’espère que l’explication est un peu plus claire… Sinon, j’essaierai de rajouter un croquis pour illustrer cela 😉

  2. Super Tuto, merci Caroline!! Est-ce que tu aurais des tips pour le sertissage d’un cabochon carré, ou pour une pierre facettée?
    Merci pour tout… <3

    1. Caroline R. dit :

      Coucou Emilie, merci pour ton commentaire, et désolée pour le délai de ma réponse… Le sertissage est un vaste sujet et il est assez difficile de te répondre comme ça dans un commentaire, mais je vais voir si je ne peux pas rédiger un article à ce sujet 😉 Bonne continuation !

  3. Brigitte Cruciani dit :

    Bonjour,
    Description de la technique du serti clos… très pédagogique avec schémas, photos et vidéo!!!
    Cependant n’y a-t-il pas un problème dans la formule de calcul de la circonférence de l’assise (L=C+2e) ?
    J’apprends…
    Merci.
    Brigitte

    1. Caroline R. dit :

      Coucou Brigitte, merci pour ton commentaire, et désolée pour le délai de ma réponse… Non, il n’y a pas d’erreur, on rajoute deux fois l’épaisseur du fil carré qui compose l’assise pour obtenir la longueur totale de fil dont on a besoin 😉

  4. Merci pour cet article. Mais du coup pour calculer la circonférence d’une pierre ovale ou un d’une autre forme, comment la trouver ? Car votre calcul fonctionne avec les pierres rondes uniquement non ?
    MErci à vous

    1. Caroline R. dit :

      Bonjour Laurent, effectivement pour un ovale, le calcul est un peu plus compliqué. Normalement le périmètre est égal à 2 x Pi x racine[(l²+L²)/2].

      l= largeur de l’ovale
      L= longueur de l’ovale

      Au résultat, j’ajoute deux fois l’épaisseur du métal.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *