skip to Main Content
emmancher-lime-bijouterie

Vous le savez, les limes font partie des outils indispensables du bijoutier. Elles sont d’une aide précieuse pour la réalisation de vos bijoux et servent à donner une finition professionnelle à vos créations. Il existe plusieurs types de limes, notamment les limes aiguilles, de petite taille, adaptées pour les travaux plus minutieux et qui peuvent être utilisées comme telles. Ce tutoriel, quant à lui, se concentre plutôt sur les grosses limes, pour lesquelles vous devrez acheter un manche à part et les emmancher. Mais comment faire pour emmancher une lime ? Je vous partage ici, en vidéo et par écrit, les deux techniques que j’emploie selon la grosseur de la soie, qui, je vous le rappelle, correspond à la partie que l’on va insérer dans le manche.

Technique 1 : emmancher une lime quand le profil de la soie est étroit

Pour cette première méthode, je vais vous expliquer comment emmancher une lime dont la soie est plutôt étroite ; dans mon cas, elle fait 7 mm. 

soie-lime-de-bijoutier

Étape 1 : repercer le manche en bois

Vous allez commencer par repercer votre manche en bois. De cette manière, la soie pourra s’enfoncer plus facilement, sans rencontrer d’obstacle. Pour ce faire, vous pouvez tout simplement vous servir d’un foret que vous utiliseriez pour percer du bois. Choisissez un foret dont le diamètre se rapproche de celui du trou déjà existant dans le manche. 

preparer-manche-de-lime

La soie de ma lime n’est pas ronde ; elle a un profil rectangulaire plus large en haut. Vous pouvez donc agrandir le trou et l’allonger dans une direction, pour que sa forme corresponde à celle de la soie. 

emmanchage-lime

Concentrez vous sur le haut du trou, qui accueillera la partie la plus large de la soie. Cela permettra à la lime de s’enfoncer plus aisément, puisque le trou aura été agrandi et travaillé pour s’adapter au profil de la soie. Cela évite aussi que le bois se fende.

Étape 2 : insérer la lime dans le manche

Une fois que le manche est prêt, vous allez pouvoir passer à l’étape finale de l’emmanchage de votre lime. Pour cela, installez la lime bien à la verticale et tête vers le bas dans un étau. Veillez à recouvrir les mâchoires de l’étau avec des mordaches. 

fixer-lime-sur-etau

J’insiste sur l’importance de cette étape : les mordaches vont servir à protéger votre lime durant tout le processus. Si vous n’en avez pas, vous pouvez en fabriquer à partir de plaques de cuivre en vous référant à mon tutoriel. Sinon, vous pouvez utiliser du cuir ou une chute de tissu un peu épais. 

Lorsque tout est en place, vous pouvez introduire la soie dans le manche en le tenant bien à la verticale. Je vous conseille de vous accroupir pour que vos yeux soient au même niveau que la soie et que cette dernière soit donc emboîtée de la bonne manière. 

emmancher-lime-de-bijoutier

Il ne vous reste plus qu’à enfoncer le manche en frappant dessus avec un maillet. Il n’est pas nécessaire que la soie soit intégralement insérée dans le manche. Veillez simplement à ce qu’elle le soit suffisamment pour que l’ensemble tienne correctement. 

Technique 2 : emmancher une lime quand la soie est large

Pour cette deuxième méthode, je vous explique comment procéder quand la soie est plus large. Dans mon cas, elle fait 10 mm. 

Étape 1 : préparer le manche et chauffer la soie

Lorsque la soie de votre lime est très large, vous pouvez la chauffer avant de l’insérer dans le manche. 

Toutefois, vous devez d’abord préparer votre manche de la même façon que précédemment en reperçant le trou existant. Une fois que c’est fait, installez votre lime tête vers le bas dans votre étau et chauffez la soie avec un chalumeau. Faites attention à chauffer uniquement la soie et non pas le reste de la lime. 

chauffer-la-soie

En suivant cette méthode, vous ne pouvez évidemment pas utiliser de bout de tissu pour protéger votre lime lorsqu’elle est sur l’étau. Il vous faudra donc absolument avoir en votre possession des mordaches en métal.

Pourquoi chauffer la soie ? La chaleur emmagasinée dans le métal va permettre de brûler le bois à l’endroit précis où il sera en contact avec la soie pour épouser la forme de celle-ci. Le bois prendra exactement la même forme que la soie, il ne risquera donc pas de se fendre et le manche tiendra parfaitement. 

Étape 2 : insérer la lime dans le manche

Lorsque la soie est suffisamment chaude, insérez-y le manche, en le tenant bien à la verticale et en tapant dessus avec votre maillet : votre lime est terminée ! 

emmancher-lime-bijouterie

Cette étape provoque beaucoup de fumée, donc je vous conseille d’ouvrir vos fenêtres pour bien aérer votre atelier.

Vous connaissez désormais les deux techniques que j’emploie pour emmancher des limes. Si vous ne vous sentez pas suffisamment à l’aise pour le faire vous-même, sachez que vous pouvez aussi acheter des manches qui se vissent directement sur la soie. Très pratiques, ils feront très bien l’affaire.

Maintenant que vos limes sont emmanchées, vous êtes prêt à apprendre à limer ! À ce propos, si vous souhaitez être accompagné dans votre apprentissage des techniques de base de la bijouterie, je vous invite à jeter un œil sur ma formation en ligne qui s’adresse aux bijoutiers autodidactes et aux débutants. N’hésitez pas à me contacter si vous avez des questions à ce sujet 😉

Crédit photos © Jill Pollock | Vaea Designs

Cet article comporte 0 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Back To Top