skip to Main Content
E-commerce : Comment Augmenter Le Trafic Sur Son Site ?

Maintenant que vous avez terminé votre formation pour apprendre la bijouterie et que vous avez déclaré votre activité artisanale, vous cherchez le moyen de développer votre clientèle. Ce n’est pas un secret : de nos jours, pour vendre et se faire connaître, avoir un site internet est indispensable ! Oui, mais vous, vous n’êtes ni marketer ni community manager et encore moins webmaster. Devant l’ampleur de la tâche, vous vous demandez comment faire pour attirer les clients sur votre site e-commerce.

Rassurez-vous, il existe des solutions simples pour créer une boutique en ligne qui génère du trafic ! Comment je le sais ? Eh bien, n’êtes-vous pas sur mon propre site internet ? Bon d’accord ce n’est pas une boutique en ligne, mais le principe reste le même 😉 Alors sans plus attendre je vais vous révéler comment augmenter le trafic d’un site e-commerce !

Créez un site e-commerce qui plait

boutique en ligne

Dans un premier temps, oubliez le code et toutes ces lignes binaires indigestes pour les néophytes. Aujourd’hui, il est simple et rapide de créer un site e-commerce avec les outils du web comme Wix, Wizishop ou encore Shopify, pour se faire connaître. Ensuite, si vous voulez le personnaliser un peu plus ou coder, rien ne vous empêche de vous former ou de faire appel à un professionnel du web.

Il est important cependant de faire attention à ces quelques éléments :

  • votre site web doit être « user-friendly», c’est-à-dire qu’il doit être sympathique à regarder, design et facile à utiliser ;
  • il doit également être « responsive», à savoir être compatible avec toutes les tailles d’écran, même avec les petits formats des smartphones ;
  • enfin, il doit être rapide, l’internaute ne doit pas passer de longues minutes à attendre que chaque page se charge.

Pensez à l’optimisation SEO de votre site web

seo e-commerce

Tout d’abord, qu’est-ce que le SEO ? Cela signifie : Search Engine Optimization. Il s’agit du référencement naturel qui fera remonter votre boutique virtuelle dans les premiers résultats des moteurs de recherche. En effet, rares sont ceux qui vont chercher un site internet à la deuxième page et encore moins à la dixième. Un bon positionnement est donc primordial pour capter l’attention de l’internaute et le faire venir sur votre site e-commerce.

Cependant, il faut avoir conscience que l’optimisation d’un site web, quel qu’il soit, prend du temps. Seul un travail régulier et de qualité attirera les robots des moteurs de recherche.

Bien honnêtement, le SEO est un sujet assez vaste qui pourrait faire l’objet d’un article complet à lui tout seul. Si jamais cela vous intéresse, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires 😉 Toutefois, voici quelques conseils SEO indispensables à appliquer :

  • La régularité est la clef, essayez de poster de nouvelles choses les mêmes jours aux mêmes heures. Ainsi, les robots des moteurs de recherche prendront l’habitude de sonder votre site à ce moment-là et vos pages seront indexées plus rapidement.
  • Écrire un blog en plus de vos fiches produits est un plus non négligeable pour ajouter un maximum de contenu. En effet, Google adore les sites qui sont régulièrement mis à jour et ceci permettra également à vos futurs clients de vous trouver par l’intermédiaire d’autres termes de recherche. Ainsi, vous pouvez par exemple rédiger des articles portant sur l’entretien des bijoux, la façon d’agencer un bracelet avec des vêtements, les significations des pierres précieuses que vous utilisez, etc.
  • Avant de rédiger un texte, faites une recherche pour trouver les mots clefs les plus pertinents (vous pouvez utiliser pour cela le site Ubersuggest).
  • Un texte doit avoir 300 mots minimum et au moins 500 pour un article de blog.
  • Faites attention à la structure de votre texte, celui-ci ne doit pas ressembler à un pavé. Il doit contenir un titre H1 et au moins deux sous-titres H2.
  • Ajoutez toujours une courte description (que l’on désigne par « attribut alt ») à vos images. Et oui, sur Google les images sortent également lors d’une recherche. Cela peut donc être une façon de plus d’attirer des clients potentiels sur votre site.

Enfin, rendez votre texte aéré et sympathique à lire sans vous focaliser entièrement sur ce que Google pensera de vous. Le plus important est que vos lecteurs aiment le style de votre boutique en ligne et en redemandent !

Bâtissez une solide base de données clients

trouver des clients

Avant d’envoyer des emails et des newsletters à vos clients, il faudrait déjà avoir leur adresse mail ! Pour cela, il existe une technique qui consiste à offrir au lecteur un petit cadeau en échange de son courriel. Il peut s’agir d’un e-book sur l’entretien des bijoux par exemple (il faut que cela reste cohérent avec ce que vous vendez), d’un catalogue, ou encore d’un code promo pour le premier achat effectué sur votre site. Pour recevoir son cadeau, l’internaute inscrit sa précieuse adresse et le reçoit dans sa boite email avec un petit mot de remerciement.

Une fois que vous avez acquis une belle base de données clients, il sera facile de communiquer avec votre audience sur vos nouveautés et de leur faire part de promotion, par exemple. Pensez à faire en sorte que vos messages reflètent votre style : drôle, rêveur, instructif, etc. Votre image de marque s’imprégnera d’autant mieux dans les esprits des personnes qui vous suivent.

Je sais que la plupart d’entre vous ne sont pas à l’aise d’envoyer régulièrement des e-mails à leurs abonnés. Moi-même, j’étais réticente au début. Mais sachez que c’est la meilleure façon de ne pas se faire oublier de ses clients en plus de bâtir une relation de confiance avec eux. Et puis, tant que vous ne forcez pas les gens à faire des achats et que vous partagez aussi du contenu informatif (d’où l’intérêt encore une fois de rédiger des articles de blog) vos abonnés ne devraient pas vous en vouloir. Et au pire, ils auront la possibilité de se désinscrire s’ils ne sont plus intéressés 😉

Utilisez la puissance des réseaux sociaux

reseaux sociaux e-commerce

Pour créer une communauté et développer son image de marque, soigner sa présence sur les réseaux sociaux est désormais obligatoire. Mais attention, mieux vaut sélectionner les réseaux sur lesquels est inscrite votre cible.

Misez sur deux ou trois réseaux, ainsi vous perdrez moins de temps et ciblerez mieux votre public. Bien sûr, avoir une page Facebook est primordial. Ensuite, c’est à vous de choisir ! Cela dit, Instagram et Pinterest sont intéressants pour les boutiques en ligne des artisans, car on peut facilement y mettre les photos de ses œuvres.

Pensez à ajouter des boutons de partage pour les réseaux sociaux depuis vos pages de produits ou vos articles de blog. Ainsi, lorsqu’un visiteur aimera vos articles, il pensera à le faire savoir à la Terre entière… enfin à son réseau et c’est déjà pas mal !

Enfin, si vous souhaitez accélérer le processus, il est également possible de faire une campagne de publicité via Google ou Facebook afin de cibler parfaitement vos clients potentiels et de vous faire connaître rapidement.

Ouvrez-vous vers l’étranger

vendre à l'international

Alors je sais qu’à l’heure actuelle, on parle plutôt d’achat local, et j’adhère tout à fait à cette pratique. Toutefois, on ne sait pas de quoi l’avenir sera fait. Peut-être qu’effectivement on privilégiera avant tout les artisans et commerces de notre région, mais que dans certains cas, on achètera à l’international. Surtout si le produit que l’on cherche n’est pas fabriqué dans notre pays. Donc si vous le pouvez, pourquoi ne pas ouvrir votre boutique à l’étranger en traduisant vos pages en anglais (ou en d’autres langues) ? Pour cela, il est important de proposer un paiement en ligne sécurisé et international comme avec PayPal ou Western Union.

Mais attention à bien vous renseigner sur les législations en vigueur ainsi que sur les droits de douane dans votre pays et dans le pays vers lequel vous envoyez vos produits avant d’entreprendre une telle démarche.

Voilà, j’espère que ces quelques conseils vous seront utiles. Il est fort probable que vous en connaissiez déjà, après tout, on ne peut pas vraiment réinventer la roue 😉 Et si jamais vous avez appliqué d’autres techniques pour augmenter le trafic de votre site e-commerce, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire !

Cet article comporte 4 commentaires
  1. Christine dit :

    Bonjour Caroline,
    merci pour cet article très instructif, je suis en train de créer mon site et je serai intéressée comme tu le suggères par un article sur le SEO car c’est en effet complexe; une chose importante aussi je crois est de bien remplir les balises ( textes qui arrivent en dessous du nom de domaine lorsque l’on fait une recherche sur le web) ainsi que les mots clés, et pour cela j’aimerai comprendre comment fonctionne Google Ads juste pour une recherche de mots clés et non pour une campagne..as tu des informations là dessus ?
    Merci pour tes articles et pour ton attention

    1. Caroline R. dit :

      Coucou Christine, je suis vraiment désolée pour le délais de ma réponse… J’étais en plein déménagement, et je n’ai pas vraiment pu me rendre sur le blog durant cette période 😉

      Je prends note pour l’article !

      Alors oui, les balises dont tu parles s’appellent les métadonnées ou la méta-description. Il est important de la remplir en y insérant le mot clé que tu as choisi 😉 Personnellement, je n’utilise pas Google Ads pour la recherche de mots-clés. Je l’ai fait à mes débuts mais c’est bien trop compliqué je trouve. Je te conseille plutôt le site ubersuggest : https://neilpatel.com/ubersuggest/

      À bientôt !

  2. Coucou Caroline,
    Merci pour le temps que tu nous donnes en créant tes infos,cela nous aide ,mais
    pour moi cela est trop succin.
    j’ai du mal a formuler des phrases donc un site user friendly c’est quoi?
    des exemples dans tes articles nous permettrait de mieux comprendre.
    merci beaucoup pour tes idées.
    bonne journée
    Sylvie

    1. Caroline R. dit :

      Coucou Sylvie, je suis désolée du délais de ma réponse…

      Je vois ce que tu veux dire… Je vais essayer d’y ajouter des exemples dès que je trouve un peu de temps 😉

      Pour ce qui est du terme User friendly, cela signifie convivial, érgonomique. On l’utilise souvent pour parler de l’interface d’un site web 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top

Recevez votre cadeau : Le guide pratique pour bijoutiers débutants