skip to Main Content
3 Critères De Durabilité Des Pierres Précieuses

La durabilité des pierres précieuses est déterminée par trois critères : la dureté, la ténacité et la stabilité. Si le premier est plus connu, les deux autres sont tout aussi importants, et vous devez les prendre en compte lors du choix des pierres. Si vous souhaitez mieux conseiller vos clients afin de leur créer des bijoux durables, cet article est fait pour vous !

En effet, certaines recommandations doivent être prises en compte, tout dépendant si l’on créé une bague, un collier ou des boucles d’oreilles. Zoom sur ces fameux critères de durabilité.

 

La dureté : résistance aux rayures

Comme pour les métaux précieux, la dureté est la résistance qu’offrent les minéraux aux rayures et aux égratignures. Pour déterminer la dureté d’une pierre, les gemmologues se réfèrent à l’échelle de Mohs.

Note : Friedrich Mohs était un minéralogiste allemand, qui mit au point en 1812 une méthode de classification des minéraux en fonction de leurs propriétés physiques (échelle de Mohs).

L’échelle de Mohs est basée sur 10 minéraux. Son principe est simple, une pierre est plus dure qu’une autre, si elle raye cette dernière. Ainsi, une topaze peut rayer un quartz, mais elle peut également marquer une autre topaze, puisque les pierres de même dureté peuvent se rayer entre elles. Dans cette échelle, le diamant est considéré comme étant le plus dur, et ne peut donc être abîmé que par un autre diamant.

 

Échelle de Mohs
Échelle de Mohs

 

 

Dureté des pierres précieuses

Dureté de certaines pierres précieuses

 

La ténacité : résistance à la contrainte mécanique

La ténacité est la capacité d’une pierre à résister à la pression et aux chocs.

Certaines pierres présentent un ou plusieurs clivages qui les rendent plus fragiles. C’est le cas du diamant, qui possède 4 directions de clivage. Ainsi, celui-ci peut se diviser sous l’effet d’un choc ou d’une pression trop forte.

D’autres pierres, contiennent de nombreuses fissures qui les fragilisent. C’est le cas de l’émeraude dont les fissures proviennent généralement des nombreuses inclusions présentes dans la pierre.

Ainsi, même si une pierre possède une grande dureté, sa durabilité peut être altérée par sa ténacité.

 

La stabilité : résistance aux éléments extérieurs

La stabilité est la résistance qu’offre une pierre précieuse aux éléments extérieurs, tels que la chaleur, la lumière ou encore les produits chimiques.

Certaines pierres comme le diamant résistent très bien aux hautes températures. En effet, il est tout à fait possible d’effectuer une réparation sur un bijou serti d’un diamant, sans pour autant enlever celui-ci. Attention toutefois aux chocs thermiques qui pourraient faire éclater la pierre. Par contre, d’autres pierres ne supportent pas du tout la chaleur. C’est le cas de l’ambre qui peut fondre rapidement, ou encore l’opale qui comme elle contient de l’eau, peut se déshydrater et se fissurer.

La lumière quant à elle peut décolorer certaines pierres. Il vaut donc mieux éviter de les laisser exposer aux UV et aux éclairages artificiels.

Enfin, les produits chimiques que l’on utilise dans un atelier de bijouterie ou de joaillerie peuvent être très nuisibles. Ceci est d’autant plus vrai si la pierre a été traitée, car le traitement peut être affecté par ces derniers.

Les produits chimiques contenus dans les savons et les détergents peuvent également dépolir les pierres. C’est pourquoi l’on doit toujours recommander à un(e) client(e) de retirer ses bijoux avant de prendre une douche ou de se laver les mains.

 

La durabilité des pierres précieuses, un facteur important

La durabilité des pierres est un facteur important à prendre en compte lorsque l’on créé un bijou. On ne choisira pas forcément la même gemme pour une bague ou pour un collier.

En effet, les bagues et les bracelets sous plus susceptibles d’être soumis à des chocs, ou d’être rayés que les boucles d’oreilles ou les colliers. Ainsi, on évitera d’utiliser des pierres ayant une faible ténacité ou une faible dureté (pas en dessous de 7), pour ce genre de bijou.

 

Cet article vous a été utile ? N’hésitez pas à le partager ! Et si vous désirez en apprendre plus sur les pierres précieuses, je vous recommande le livre Gemstones of the world de Walter Schumann .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top

Recevez votre cadeau : Le guide pratique pour bijoutiers débutants