Comment scier le métal en bijouterie ?


Coin débutant /

En bijouterie, traditionnellement, on découpe le métal en le sciant. Le sciage est d’ailleurs la première des techniques de base que l’on apprend lorsque l’on débute dans ce métier. Pour cela, on utilise une petite scie que l’on appelle un bocfil. Si vous n’avez jamais utilisé un tel outil, ni même découpé une plaque de métal, pas de panique, je vous explique tout ici. Du changement de la lame de scie, au choix du métal, en passant par la manière de scier comme le font les professionnels, tous mes meilleurs conseils son regroupés pour vous permettre de débuter sereinement.

Le choix du métal

Découper le métal est une partie importante du travail avec les métaux précieux. Toutefois, cette technique s’applique également aux métaux non-précieux. Je vous recommande d’ailleurs de vous exercer autant que possible avec du laiton (une plaque de 1 mm d’épaisseur fera l’affaire), car ce métal est beaucoup plus abordable en terme de prix. En revanche, je vous déconseille le cuivre. Effectivement, celui-ci est plus difficile à scier, et vous aurez tendance à casser plus souvent vos lames.

En tant que débutant, il est d’ailleurs tout à fait normal que vos lames de scie se brisent. Et cela arrivera souvent. Même les bijoutiers les plus expérimentés en cassent de temps en temps. Maîtriser la technique vous aidera à éviter que cela se produise aussi fréquemment.

Insérer les lames

En vous assurant que vous avez correctement fixé votre lame de scie, vous aurez de meilleures chances de réussir votre sciage.

Pour commencer, desserrez les deux vis du bocfil. Insérez la lame et resserrez la vis de l’extrémité du cadre la plus proche de la poignée. Appuyez ensuite l’extrémité supérieure contre le rebord de votre établi, afin qu’elle s’incline légèrement. Resserrez enfin la deuxième vis, tout en maintenant la pression contre l’établi. Cette étape vous aidera à faire en sorte que la lame soit parfaitement tendue.

Pour savoir si la tension de la lame est suffisante, pincez-la comme si c’était une corde de guitare. Si vous entendez un “ping” aigu, alors votre lame est prête à l’emploi.

Enfin, il est important de placer la lame de manière à ce que les dents de la scie pointent vers le manche du bocfil. En effet, la lame coupe le métal lorsque le mouvement va vers le bas. En remontant, on ne fait que repositionner la scie pour le coup de coupe suivant.

Voici une petite vidéo pour les personnes plutôt visuelles :

Apprendre à scier

L’important est de garder la pièce de métal parfaitement stable. Pour cela, vous pouvez la maintenir avec votre main gauche sur votre cheville, ou avec la main droite si vous êtes gaucher/ère. Le bocfil quant à lui, ne doit pas être tenu trop fermement. En effet, c’est en étant crispé que l’on brise les lames. Essayez autant que possible de faire un mouvement de sciage régulier, à la fois souple et ample, qui vient du coude et non du poignet.

Les lecteurs de cet article ont également lu :  Comment limer le métal pour obtenir une finition professionnelle ?

Scier du métal

Quelques conseils supplémentaires

Voici quelques conseils pour vous aider à affiner votre technique :

– Réduisez le risque de briser votre lame, en l’enduisant d’un lubrifiant pour lame de scie.

– Appliquez seulement une légère pression sur le bocfil lors du sciage. En effet, une main légère empêchera votre lame de se coincer dans le métal et de dévier de sa trajectoire.

– Commencez avec des lames de scie 3/0 ;

– Le bocfil est généralement en forme de « U » et la hauteur du « U » vous aide à faire des coupes plus longues dans le métal. Un cadre d’environ 8 cm sera idéal pour les débutants.

– Lorsque vous installez à votre établi pour scier, assurez-vous que votre cheville soit un peu en dessous du niveau des yeux. Cela vous aidera à couper aussi droit que possible.

– Pour vous guider lors de la découpe, dessinez votre motif sur le métal à l’aide d’une pointe à tracer. De plus, je vous recommande de scier légèrement à l’extérieur de la ligne plutôt que directement dessus. En effet, cela vous évitera de « mordre » dans votre design. Par ailleurs, vous pourrez également vous servir à nouveau de cette ligne comme guide, lors de l’étape du limage.

– Gardez le dos droit et les pieds bien à plat au sol pour éviter de faire de mauvais mouvements qui pourraient vous coincer le dos ou provoquer d’autres blessures. Il est important d’adopter, dès le départ, une bonne position afin de prendre de bonnes habitudes.

– Commencer le mouvement de sciage est souvent la partie la plus difficile. Incurvez votre scie avec un léger angle par rapport à la plaque puis ramenez-la à 90° à mesure que vous sciez. Le fait de démarrer le mouvement en montant, plutôt qu’en descendant est aussi plus facile.

Avec l’entraînement, vous serez bientôt en mesure de scier des courbes et des formes complexes dans votre plaque. Ne désespérez donc pas à chaque fois que vous briserez votre lame. Nous sommes tous passés par là 😉

N’hésitez pas à partager cet article s’il vous a été utile, ou si vous pensez que ces conseils pourraient servir à l’un de vos amis bijoutiers débutant !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 36
  •  
  • 1

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *