skip to Main Content
Comment Noircir L’argent ? | Conseils Et Astuces

Si vous êtes bijoutiers, vous vous demandez peut-être quels sont les avantages de noircir l’argent de vos bijoux. Est-ce seulement d’un point de vu esthétique ou y a-t-il une réelle utilité à cela ? Par ailleurs, il existe de nombreuses techniques qui permettent de créer une patine noire sur ce métal. Cependant, même si toutes sont relativement accessibles au commun des mortels, certaines sont plus faciles à mettre en œuvre que d’autres ? En effet, soufre, œufs, eau de javel, voir même sulfure de potassium, sont des ingrédients assez faciles à trouver, que ce soit chez soi, en pharmacie ou sur Internet. Aujourd’hui, je vous propose de découvrir tout ce qu’il y a à savoir sur la manière de vieillir l’argent, et les précautions à prendre à ce sujet en bijouterie.

Pourquoi vouloir noircir l’argent ?

On peut se demander à quoi sert de noircir l’argent, alors que généralement, on se bat pour qu’il ne s’oxyde pas et qu’il conserve toute sa brillance.

L’oxydation est comme une patine. À ce titre, elle permet de colorer le métal afin d’obtenir d’autres nuances qui peuvent rendre le design encore plus intéressant. En effet, le contraste entre l’or jaune et l’argent oxydé n’est-il pas magnifique ?

Par ailleurs, l’oxydation dans les creux de certains bijoux texturés permet de faire ressortir d’avantage cette texture et de lui donner plus de relief.

Enfin, l’argent 925 étant un métal naturellement condamné à s’oxyder, il vaut parfois mieux procéder soi-même à cette oxydation sur un bijou qui présente beaucoup de textures ou d’ajourés. En effet, l’oxydation naturelle de ce métal ne se fait pas forcément de manière égale, et a tendance à passer par des nuances de bruns pas forcément jolies, avant de devenir complètement noire. En noircissant soi-même ces creux, et en repolissant les parties surélevées, on offre ainsi au client un bijou qui ne changera pas dans le temps. Celui-ci ne risquera donc pas d’être surpris lorsque son bijou entièrement poli changera de couleur dans les endroits moins atteignables. Et oui, parce qu’on a beau éduquer le client aux possibles réactions des métaux, il vaut mieux prévenir que guérir 😉

Il faut savoir que les bijoux portés, particulièrement les bagues et les bracelets, se repolissent naturellement au contact des vêtements que l’on porte. En effet, tout au long de la journée, nous faisons des gestes qui induisent des frottements entre nos bijoux et nos vêtements. Ce sont donc ces frottements qui repolissent le métal, l’empêchant ainsi de développer une couche d’oxydation. Excepté dans les creux.

5 manières de noircir l’argent

1- Sulfure de potassium et eau

J’ai expliqué cette technique dans un précédant article, dont je vous mets le lien juste ici. Il s’agit en fait de mélanger du sulfure de potassium avec de l’eau, afin de créer une solution oxydante.

Il faut ensuite la faire chauffer à chaque utilisation, et tremper son bijou dedans. Mais attention, il ne faut surtout pas faire bouillir ce mélange. En effet, une solution oxydante trop chaude aura tendance à former une croûte d’oxydation à la surface du métal, qui risque de se décoller au moindre choc.

2- Eau de javel

C’est certainement l’une des solutions les plus faciles à mettre en œuvre pour noircir l’argent. Pour cela, il vous faut un bocal en verre et de l’eau de javel. On y trempe ensuite son bijou qui va s’oxyder en quelques minutes. Vous pouvez d’ailleurs voir le processus dans la vidéo juste au dessus.

Par contre, il faut savoir que pour que cela fonctionne de manière optimale, il faut acheter de l’eau de javel la plus pure possible. Malheureusement, on retrouve souvent dans le commerce, de la Javel coupée avec de l’eau. Si vous achetez ce genre de produit, la javel contenue dans l’eau finira avec le temps par s’évaporer, et votre solution ne fonctionnera plus.

3- Soufre et vaseline

Pour noircir l’argent avec cette technique, vous aurez besoin de vaseline et de soufre, que vous pourrez vous procurer en pharmacie. Vous mélangez les deux composants ensemble, à raison d’une partie pour une partie (moitié-moitié quoi !) et vous appliquez ensuite le mélange sur le bijou. Enfin, il vous reste à chauffer le tout pour activer la réaction d’oxydation. Pour cela, une simple ampoule suffit (oui, oui, celles qui nous servent à nous éclairer ?) Quelques minutes en dessous, et le tour est joué ! Une solution très pratique pour ceux qui veulent seulement oxyder dans les creux.

Tout comme pour le sulfure de potassium, évitez de chauffer trop longtemps si vous ne voulez pas vous retrouver avec des croûtes d’oxydations qui se décollent facilement.

4- Jaune d’œuf

oxyder avec des oeufs

J’ai également parlé de la technique des jaunes d’œuf pour noircir l’argent, dans mon article sur les alternatives aux produits chimiques en bijouterie. Grosso-modo, il faut faire cuire des œufs durs, puis les ouvrir en deux alors qu’ils sont encore chauds et les placer dans un contenant refermable avec le bijou que l’on souhaite oxyder. Pour ma part, j’avais utilisé un sac Ziplock. Comme les œufs contiennent du soufre, la vapeur qu’ils vont dégager va permettre d’oxyder l’argent.

5- Chalumeau

Enfin, on peut tout simplement utiliser son chalumeau pour oxyder le métal. Effectivement, si vous avez déjà fait un recuit ou une brasure, vous avez certainement remarqué que le métal noirci aux endroits qui sont chauffés. C’est donc aussi une bonne technique pour oxyder dans les creux, à condition de ne pas mettre le bijou dans le dérocher par la suite ?

Le problème avec cette technique par contre est que cela va créer des taches de feu à la surface de l’argent. Pour ceux qui ne le savent pas, ces taches sont dues au cuivre contenu dans l’argent 925, qui remonte à la surface du métal lorsqu’on le chauffe. Pour les enlever, il faut émeriser le bijou. Donc, à la différence des autres manières de noircir l’argent, cette technique ne peut pas être utilisée à la toute dernière étape, puisqu’il faudra faire un travail d’émerisage et de polissage après avoir patiné le métal.

Précautions à prendre

Afin d’obtenir les meilleurs résultats possibles et de ne pas avoir de surprise, il y a bien sûr quelques précautions à prendre.

1- Éviter l’ultrason

Je vous recommande vivement de ne pas utiliser le bain à ultrason une fois le bijou oxydé. En effet, celui-ci pourrait faire décoller la patine par endroit, ce qui serait assez disgracieux, et vous obligerait à tout recommencer…

2- Penser au futur

Mis à part les boucles d’oreilles, un bijou entièrement noirci en dehors des creux finira par se repolir de lui-même. Surtout, s’il s’agit d’une bague ou d’un bracelet, comme je l’ai expliqué au début de cet article. Ce traitement n’est donc pas durable sur les parties les plus hautes du bijou.

Si vous voulez éviter le mécontentement de vos clients, il vaut peut-être mieux repolir les parties les plus exposées. Ainsi, votre bijou restera tel quel dans la durée. Toutefois, si vous tenez absolument à laisser entièrement oxydé, veillez à informer vos clients que le noir du métal va finir par s’enlever. Assez rapidement, si c’est une bague ou un bracelet, beaucoup moins sur un collier.

3- Conserver son oxydant dans le noir

Pour ce qui est de la solution de sulfure de potassium et d’eau, il est important de la conserver dans le noir, car la lumière va finir par altérer le mélange, qui ne fera plus effet. Le mieux étant de la verser dans un bocal non-transparent ou de placer le pot dans un sac épais.

4- Repolir les tiges de boucles d’oreilles

La patine formée à la surface du métal lors de l’oxydation n’est pas forcément bonne pour la santé. De ce fait, il vaut mieux repolir les tiges et crochets de boucles d’oreilles afin d’éviter tout risque de réaction allergique.

Faire briller l’oxydation

La couche d’oxydation qui se forme lorsque l’on noirci un bijou est mâte, et ce, même si le métal a été préalablement poli. Il est toutefois possible de lui redonner de l’éclat grâce à deux techniques plutôt simple.

La première consiste à mettre le bijou oxydé dans un tonneau à polir durant quelques minutes, ce qui donnera à l’oxydation une brillance éclatante. Attention par contre si le bijou n’a pas été convenablement noirci et que la couche d’oxydation est trop épaisse, elle risque de se décoller par endroits.

Si vous n’avez pas de tonneau à polir, la deuxième méthode vous sera alors très utile. Il s’agit tout simplement de frotter le bijou oxydé avec un linge à polir. Vous verrez que quelques secondes suffiront à fournir un bon résultat ?

Par la suite, vous pourrez sceller votre oxydation avec une cire micro-crystalline. Celle-ci n’empêchera pas l’oxydation des parties hautes de s’en aller avec les frottements, mais elle donnera une meilleurs durabilité à l’oxydation sur les parties basses.

Voilà, maintenant que vous savez comment noircir l’argent de vos bijoux, c’est à vous de jouer !

En passant, si vous connaissez une autre technique permettant de vieillir l’argent, n’hésitez pas à la partager dans les commentaires, cela m’intéresse 😉

Cet article comporte 2 commentaires
  1. Un bain dans une source d’eau chaude naturelle fait aussi noircir les bijoux en argent, car elle est chargée en soufre. Et en plus c’est très relaxant ; ) Mais il faut la trouver!

    1. Caroline R. dit :

      Ahahah quelle bonne idée ! Je vais m’en installer une dans mon atelier ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back To Top

Recevez votre cadeau : Le guide pratique pour bijoutiers débutants