Site Loader
prix bijoux

Calculer le prix de vos bijoux est votre hantise. À chaque fois, que vous êtes en expo, les visiteurs les trouvent trop chers. Puis, lorsque vous demandez conseil à vos collègues bijoutiers, ils vous disent que vous devriez plutôt monter vos prix. Du coup, vous ne savez plus sur quel pied danser…

Plutôt que de vous fier aux avis extérieurs, je vous propose quelques critères à prendre en compte lors de vos calculs. En respectant ceux-ci, vous vous assurerez d’avoir assez de revenus pour faire croître votre entreprise.

 

Avant de commencer, sachez que vous pouvez télécharger gratuitement votre fiche de calcul de prix, à la fin de cet article

 

Prix de gros VS prix de détail

Le prix de détail, ou prix de consommateur, est le prix qui sera payé par le consommateur final. Dans le cas des bijoux, ce sont des particuliers.

Le prix de gros quant à lui, correspond au prix de revente à une boutique. En effet, vous ne leur vendrez pas vos bijoux au même prix qu’à vos clients directs. De manière générale, les boutiques prennent 50 % de commission sur le prix de détail. Dans ce cas-là, le prix de gros correspond donc à la moitié du prix de détail.

Si vous commencez à peine votre aventure entrepreneuriale, je vous conseille de calculer, dès le début, vos prix en fonction de cette commission. En effet, si vous décidez un jour de faire affaire avec des revendeurs, vous n’aurez pas besoin de justifier à vos clients pourquoi, tout à coup, vos prix ont doublés.

De plus, même si vous ne signez jamais de contrat avec une boutique, vos prix resteront tout de même en adéquation avec le marché et vos collègues vous en seront reconnaissants. En effet, soyons honnête, il n’y a rien de pire qu’un concurrent qui casse les prix. De toute façon, ce n’est pas avantageux, même pour la personne qui vend moins cher. Mais j’y reviendrais dans un autre article !

Lorsque vous faites affaire avec des boutiques et une clientèle de particuliers, il est important que le prix de vente final soit le même. D’une part, parce que vos clients ne seraient pas contents de savoir qu’ils ont payé plus cher à un endroit, qu’à un autre. D’autre part, parce qu’aucune boutique n’accepterait que vous vendiez vos produits moins cher sur votre site internet.

Calcul du coût de revient

Le coût de revient est la somme de toutes les dépenses en lien avec la fabrication d’un produit. Pour illustrer cela, rien de mieux qu’une petite formule :

 

coût de revient = charges variables + charges fixes

 

Charges variables

Les charges variables dépendent directement des coûts liés à la fabrication du produit. On y retrouve les matériaux et la main d’œuvre, mais aussi les dépenses énergétiques (eau, électricité, gaz, etc.).

Les matériaux

Les matériaux regroupent toutes les matières premières qui vous ont servi à la fabrication de votre bijou. Soyez attentif lorsque vous en déterminez le coût. On oublie souvent les petites choses comme la colle utilisée pour coller les perles par exemple.

Dans ce cas-là, il est évident que vous ne ferez pas payer le tube de colle au complet à chaque client. En revanche, vous pouvez faire un ratio du nombre de perles collées avec un tube, en fonction de son prix.

Par ailleurs, rappelez-vous d’y inclure également le coût du packaging : la boîte du bijou, ainsi que l’enveloppe à bulles ou le carton qui vous serviront à l’expédition, si tel est le cas.

La main d’œuvre

La main d’œuvre correspond au temps que vous passez à fabriquer votre bijou, en fonction de votre salaire horaire :

 

main d’œuvre = temps x salaire

 

C’est à vous de fixer votre salaire horaire. Cependant, vous comprendrez que si vous débutez, vous ne pouvez pas vous fixer le même salaire qu’une personne qui a 10 ans d’expérience. D’une part, parce que vous êtes certainement moins rapide qu’un bijoutier professionnel. D’autre part, parce qu’en temps que débutant, il est fort probable que votre travail soit de moins bonne qualité. Mais quoiqu’il en soit, vous ne pouvez pas vous rémunérer moins cher que le salaire horaire minimum fixé par l’État.

Dans la main d’œuvre, entrent aussi en compte les coûts liés à la sous-traitance, comme le sertissage ou la coulée.

Les dépenses énergétiques

Les dépenses énergétiques sont un peu plus compliquées à calculer. En effet, la facture d’électricité par exemple, fluctue chaque mois en fonction de vos activités. Si vous travaillez beaucoup durant le mois de novembre, car vous devez produire pour les marchés de Noël, elle sera plus élevée ce mois-ci. Si vous prenez deux semaines de vacances en août, elle diminuera de beaucoup ce mois-là.

Je vous conseille de faire une moyenne de votre consommation énergétique sur une année, et de diviser celle-ci par le nombre de bijoux que vous produisez. Cela vous donnera grosso modo les frais à ajouter.

Vous pouvez faire de même avec votre gaz et votre oxygène.

Charges fixes

Les charges fixes regroupent tous les frais engendrés par votre entreprise, indépendamment de votre activité de production. Ces charges doivent être payées chaque mois (ou année), que vous ayez fait des ventes ou non. On y retrouve le loyer, l’abonnement internet et téléphone, l’abonnement aux transports en commun, l’assurance, les frais pour le site internet, le salaire de vos employés, etc.

Ces dépenses sont à ajouter au prix de chaque bijou. Mais concrètement, comment fait-on ?

Pour commencer, faites la liste de tous les frais fixes que vous devez débourser chaque mois. Si par exemple, vous payez votre hébergement web une fois par an, vous devez ramener ce coût sur un mois :

 

coût hébergement web par mois = Coût hébergement web par an/12

 

Ensuite, vous devez estimer combien vous pensez vendre de bijoux chaque mois. Si vous prévoyez en vendre deux par jour, cela fait environ 60 par mois.

Cette étape peut vous sembler assez difficile si vous débutez, et c’est normal. Vous devez faire des prévisions, et comme la météo, ces prévisions ne seront pas toujours fiables. Parfois, vous vendrez plus de deux bijoux par jour et parfois moins (surtout au début). Mais elle est cruciale pour déterminer comment ajouter vos frais fixes à vos bijoux.

Pour arriver à déterminer de manière précise le nombre de bijoux que vous devriez vendre par jour, il faut calculer le point mort. Celui-ci permet de savoir combien d’unité doivent être vendues chaque mois pour couvrir l’ensemble de vos frais. Cependant, cette notion est un peu plus compliquée à comprendre et dans ce post, je ne présente qu’une version simplifiée du calcul de prix. Toutefois, si vous souhaitez pousser un peu plus loin vos investigations, je vous recommande la lecture de cet article.

Donc reprenons, avec un exemple cette fois-ci :

 

calculer le prix de ses bijoux

Calculer le prix de ses bijoux

Maintenant que vous avez déterminé tous les frais qui entrent en jeu lors de la fabrication de vos bijoux, vous avez toutes les cartes en main pour déterminer leur prix.

Enfin presque…

Les bénéfices

Les bénéfices sont importants à prendre en compte dans le calcul de vos prix. En effet, sans bénéfices, vous ne pourrez pas envisager de faire croître votre entreprise. Le pourcentage de ceux-ci est donc directement relié à vos projets professionnels. Comme ceux-ci entrent dans la trésorerie de votre entreprise, c’est grâce à eux que vous pourrez acheter de nouveaux outils, ou vous acquitter des frais de votre prochaine exposition.

Prix de gros

Le prix de gros regroupe le coût de revient et les bénéfices :

 

prix de gros = coût de revient + bénéfices

 

Imaginons que le coût de revient de votre bijou soit de 30 €, et que vous souhaitez avoir 50 % de bénéfices. Vous aurez obtenez donc :

 

prix de gros = 30 + 15 (50 % de 30 €) = 45 €

 

Mais attention, comme je vous l’expliquais dans la première partie de cet article, je vous déconseille de vendre votre bijou au prix de gros.

Prix de détail

Le prix de détail est donc le prix final. Il sera le même sur votre site internet, dans les marchés auxquels vous participez et dans les boutiques qui revendent vos bijoux.

 

prix de détail = Prix de gros x 2,5

 

Au Québec, c’est généralement Prix de détail = Prix de gros x 2

Ainsi, si l’on reprend l’exemple précédent :

 

prix de détail = 45 x 2,5 = 112,5 €

 

Vous pouvez le laisser tel quel, mais habituellement il est recommandé de l’arrondir au-dessus.

Analyser les prix de la concurrence

Il est intéressant de regarder les prix que pratiquent vos concurrents. En effet, si ceux-ci sont plus élevés que les vôtres, vous pourrez envisager d’augmenter votre pourcentage de bénéfices. Car encore une fois, l’idée n’est pas de vendre à rabais.

En revanche, si votre produit coûte beaucoup plus cher que ce qui est offert sur le marché, il faudra peut-être envisager de réduire son profit. Surtout, si celui-ci est très élevé. Mais attention, cette décision ne doit pas être prise à la légère. Vous devez toujours garder vos projets professionnels en tête.

Sinon, il faudra trouver d’autres alternatives pour baisser vos prix. Revoir vos techniques de production, pour que celles-ci soient plus efficaces peut être une bonne idée dans ce cas-là.

Si toutefois vous décidez de conserver des prix élevés pour vous positionner sur un autre marché (le haut de gamme par exemple), vous devez être prêt à les justifier. Cela peut se faire par le biais de votre image de marque, ou la qualité des matériaux que vous utilisez.

Le prix psychologique

Le prix psychologique est le prix qui est accepté par le plus grand nombre de consommateurs. Vous pouvez le déterminer en faisant une étude de marché ou un sondage auprès de vos clients. La question est simple : « Quel prix seriez-vous prêt à payer pour ce bijou ? ».

Ainsi, si vos tarifs se situent dans la fourchette de prix qui convient à la majorité de votre clientèle, vous avez de grandes chances de faire beaucoup de ventes.

Cependant, vous ne pouvez pas seulement vous fier au prix psychologique. En effet, si celui-ci est inférieur à votre coût de revient, vous vendrez à perte. Et croyez-moi, vous ne voulez pas faire ça ! De toute façon, c’est illégal.

De plus, si vos produits se situent en dessous de cette fourchette de prix, vous risquez de les dévaloriser. En effet, une bague en argent avec une pierre précieuse qui coûterait moins de 100 € provoquerait des doutes, quant à sa qualité. Peut-être même que vos clients auraient du mal à croire que c’est vraiment de l’argent

Se situer au-dessus du prix psychologique en revanche, peut-être une stratégie pour vous situer sur un autre marché. Mais comme je le mentionnais plus haut, il faut pouvoir le justifier.

Pour résumer

Voici les 6 critères à prendre en compte lorsque vous fixez vos prix :

  • Déterminez toutes vos charges fixes et variables ;
  • calculez le coût de revient de chaque bijou ;
  • choisissez un pourcentage de bénéfices en adéquation avec votre projet professionnel ;
  • déterminez dès le début un prix de gros et un prix de détail, et ce, même si vous ne vendez pas en boutique ;
  • analysez les prix de vos concurrents ;
  • prenez en compte le prix psychologique.

J’espère que cet article vous aura été utile et qu’il vous aura permis d’y voir plus clair quant au calcul des prix de vos bijoux ! Si c’est le cas, n’hésitez pas à le partager à vos amis bijoutiers qui s’arrachent encore les cheveux avec ça 😉

Votre Fiche Gratuite !



calculer le prix de ses bijoux

Merci d'avoir lu cet article. Pour vous aider à fixer le prix de vos bijoux, recevez GRATUITEMENT votre :


Fiche de calcul de prix

  • Fichier excel modifiable avec formules prédéfinies ;
  • Vous êtes guidé pas à pas ;
  • Les calculs se font tous seuls.
Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 31
  •  
  • 2

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *